Quelles plantes choisir pour un beau Jardin ?

Dans ce chapitre, nous aborderons les plantations au sens large d’un aménagement paysager.

Nous distinguerons différents axes : La plantation des grands arbres, la plantation des haies, la plantation des massifs, le potager, le verger, le gazon et associés…

Chaque phase de plantation est associée à un travail de sol important : bêchage du sol à la pelle mécanique pour le décompactage, apport de matières organiques compostées et fumier (nos sols bien souvent argileux ou schisteux et sont pauvres en matières organiques).

Le sol est travaillé au motoculteur pour les espaces exiguës ou au tracteur lorsque c’est nécessaire.

Pour imiter la pousses des « mauvaises herbes » nous avons recours à l’anti-germinatif qui limite la levée des graines et le paillis (mulch).

 

La plantation des grands arbres

Ils nous donne l’ossature, l’architecture végétale du jardin avec des alignements, point focale, ombre. Nous resterons vigilants sur le choix des arbres pour une meilleure intégration dans l’environnement.

Les haies

Elles ont pour vocation le brise vue pour intimiser l’espace par rapport au voisinage et voies mais aussi pour diviser le jardin et créer différents centres d’intérêt  (séparer les espaces de vie du côté potager et verger, l’espace pour enfants…)

Les massifs

Ils vont bien souvent venir en complément des haies avec des hauteurs de plantations très diverses selon les besoins. Et là par chance nous avons une gamme de végétaux qui va nous donner libre cours à la créativité pour os différentes plantions en fonction de vos goûts, expositions, sols, esprits ou parti pris de l’espace paysagé.

Le gazon

Il va à l’encontre du bon sens dans notre région pour la consommation d’eau.

L’installation d’un arrosage automatique sera indispensable.

Toutefois un espace engazonné apporte de la fraicheur et remplace très avantageusement les graviers, terres…

Pour remplacer le gazon gourmand en eau et entretien nous pouvons utiliser d’autres variétés de plantes dites « gazonnante » comme le Kikouyou, le Zoyzia, le Dicondra, le Sedum, le Thym Siliatus, le Matricaire…

Le potager et le verger

Ils reviennent en force dans bons nombres de jardins (nouvelle tendance). Cet espace qui peut être défini comme « technique » est en général dans un lieu un peu plus reculé ou à l’abri des regards.

Les puristes mettront leur potager et/ou leur verger en premier plan.

Il n’est pas interdit d’intégrer des arbres fruitiers dans les massifs, les haies libres et quelques plantes de potager disséminées dans le jardin.

Pin It on Pinterest

Share This